Newsletters

Pour recevoir la newsletter
indiquez une adresse email valide

Sondage
Quel résultat pour les filles dimanche face à IS Selongey ?
Lumière Sur

Adrien ROUGE

22 ans
Milieu Défensif

1er BILAN

le 20/10/2018 - lu 746 fois

Retrouvez le premier bilan du président de l'USSV, Jean Luc Jouffoy

Bonjour Président, nous sommes à mi-octobre et c’est peut-être le bon moment pour faire un 1er bilan.

Avant de parler du club, peux-tu nous en dire un  peu plus sur ton nouveau statut de Président et comment fonctionne le club aujourd’hui ? Tu as plusieurs casquettes, est-ce que ce n’est pas trop compliqué ?

Le plus dur n’est pas d’être Président, ou Responsable Sportif, ou qui que ce soit, le plus dur pour moi est aujourd’hui de ne pas d’assurer. Pourquoi ? Tout d’abord parce que depuis 2012 sous la Présidence de Yohann Sudan,  il y a eu du bon travail de fait  mais aujourd’hui  il y a de plus en plus d’exigence et d’attente de la part des uns et des autres. Je ne suis pas inquiet pour autant. J’ai souhaité en prenant la Présidence poursuivre l e travail commencé mais avec l’adhésion de tous. Et sincèrement je suis bien entouré que ce soit au niveau du comité directeur avec la mise en place de commissions, que ce soit au niveau des éducateurs avec l’appui de Marinette à qui j’ai confié tout le volet sportif jeunes, mais également en m’appuyant sur des éducateurs et des dirigeants fidèles , qui connaissent bien maintenant mes attentes. Je peux aussi compter sur des bénévoles  dévoués même si c’est un des axes où il faudra progresser.

Mais tu as souhaité garder le volet sportif « seniors » ? Tu peux nous en dire plus ?

En prenant la Présidence, j’avais émis la volonté de garder le volet sportif en général, pas uniquement « seniors ». C’est pourquoi j’ai demandé à Marinette de prendre le volet « jeunes ». Mais pour me soulager j’ai également missionné Hervé Courtois du comité sur le volet sportif et il me le rend bien.  Concernant mon statut avec l’équipe 1ère il n’y a eu aucun changement. Nous travaillons en binôme avec Max depuis la reprise de l’équipe en 2013. Nos rôles sont bien définis, nous travaillons en parfaite collaboration. Le football évolue, se professionnalise même au niveau amateur et il faut savoir s’adapter. Nous avons, nous,  fait ce choix de travailler en binôme, nous avons même étoffé le staff cette année et ça fonctionne plutôt bien donc pourquoi changer.

Où en est le club aujourd’hui et quels sont les objectifs ?

Je pense que la saison 2018 – 2019 est une année transitoire à tous les niveaux. Le club progresse tous les ans, nos effectifs vont franchir la barre des 500 licenciés (avec une école de foot florissante) et la réforme des championnats jeunes nous a obligés à faire des choix. Je pense que la réflexion que nous avons menée l’a vraiment été dans l’intérêt de tous (surtout des joueurs) et nous permettra d’être présents à court terme dans les meilleurs supports compétitions. Les bons résultats obtenus chez les jeunes en ce début de saison confirment que nous sommes sur la bonne voie. Je fais confiance à l’encadrement et l’apport de la section foot du collège doit être un atout supplémentaire pour franchir ce palier.

Chez les seniors il y a beaucoup d’attentes du fait que nous redescendons de N3 avec l’équipe 1, que nous montons en LR2 avec la réserve et que nous végétons avec l’équipe 3. Les objectifs doivent servir de feuille de route mais ne doivent être en aucun cas une fin en soit. Nous avons de très bons joueurs et la jeunesse est là (la preuve avec l’intégration de 2 jeunes u19 lors du match contre Ornans). Je ne suis donc pas inquiet pour l’avenir. Patience ….

Chez les filles le club est parti de 0. Aujourd’hui nous avons une équipe seniors qui joue fréquemment les 1ers rôles au plus haut niveau régional et des équipes jeunes dans toutes les catégories. Nous allons poursuivre dans ce sens avec notamment un projet d’équipe réserve

Tu parles souvent d’exemplarité, d’image du club, de tolérance, … peux-tu nous en dire plus ?

Oui parce que le football est souvent montré du doigt quand ça ne va pas. Les gens ne font pas la différence, ils généralisent souvent. Moi ce que je veux c’est que tout le monde soit exemplaire, que ce soit les joueurs sur le terrain, les éducateurs mais également les parents. L’image du club est importante et j’ai toujours dit que si nous voulons grandir il faut donner envie aux gens (joueurs, éducateurs, dirigeants, parents, …) de nous rejoindre. Je pense qu’aujourd’hui l’image du club est plutôt bonne et ce grâce à tous. Et quand on parle d’image du club c’est aussi l’image de la commune. Que penserait Mr le Maire, que penseraient les habitants de la commune si nous étions montrés du doigt.  Attention, ça ne veut pas dire que tout est parfait et que nous sommes les meilleurs, non il faut rester vigilant. Le club en plus du volet sportif compétition, s’inscrit dans un volet éducatif et social. De nombreuses actions sont mises en place dans ce sens. Tout ça fait partie du projet club.

Que manque-t-il aujourd’hui à l’US St-Vit  pour que tout soit parfait ?

Je pense que l’US St-Vit est une référence aujourd’hui au niveau régional. Dire qu’il manque quelque chose je ne sais pas. Le club possède avec le complexe un outil que beaucoup nous envie. La tribune est un véritable plus, et le synthétique va être refait prochainement. Il faudra d’ailleurs avoir une réflexion globale quand ça se fera. En termes d’encadrement je souhaiterais encore étoffer et surtout pérenniser.  Concernant  les bénévoles il faudra également étoffer afin que ceux-ci ne s’essoufflent pas. Nous mettons en place beaucoup d’actions et de manifestations et de fait avons besoin de nombreuses mains.

On peut toujours faire mieux, il y a toujours des domaines où on doit progresser mais  je demande aussi de la tolérance et de la patience.

La priorité à court terme, ça reste l’encadrement et le poste de Marinette. Si nous progressons dans ce domaine et arrivons à pérenniser alors ça ne sera pas loin d’être parfait.

Un mot pour conclure

Tout le monde sait que l’US St-Vit est un club familial, convivial, qui progresse en toute simplicité. Il faut vraiment que tout le monde y trouve son compte en prenant un réel plaisir. Que ce soit les joueurs, les éducateurs, les bénévoles, les arbitres, les parents, les partenaires (collectivité ou club affaire), tous doivent prendre du plaisir.

Je profite également de ce temps de parole pour remercier surtout tous les bénévoles qui sont tellement important dans la vie du club, pour féliciter tous nos éducateurs pour le travail réalisé, et pour inviter tous ceux qui veulent nous aider à nous rejoindre (on n’est jamais assez)

 

KC

réalisé par les infos du sport